ALL BLACKS

Black is toujours beautiful

All Blacks
Par Mustapha Boutadjine
Paris 2008

Haka des mémoires

Par Daniel Herrero
Rugbyman et écrivain

Ils s’installent là-bas, pas loin du centre du terrain où dans très peu de temps la tempête va souffler ! Le noir de leur tunique, branché sur le courant des ténèbres, éclabousse de lumière quand soudain, venu du plus profond de leurs racines, un cri comme un écho vibrant annonce le rite !
En face, tout près, les Autres venus d’une communauté différente, celle du Coq fièrement porté au poitrail, piaffent s’ils estiment être les destinataires de cette parade ou sourient s’ils se considèrent au spectacle !
On dit chez les profanes qu’en vociférant ainsi, les Blacks annoncent le deuil probable de leurs adversaires ! Ce n’est qu’une méprise et elle ne satisfait personne, ni érudits des cultures, ni chamanes des aventures rugbystiques !
Il se peut qu’ils frappent simplement aux tympans de leurs ancêtres endormis pour leur faire allégeance et hurler la promesse d’être beaux et bons à la fois.
Tout cela manque un peu d’élégance, mais atteste la vibrante détermination de cette tribu d’êtres uniques, impitoyables mais dignes toujours !